mardi 17 mai 2016

Théâtre A CORPS PERDUS (Canada/Québec)

Empreintes (Photo Max Côté)
Fondé en 2003, le Théâtre à corps perdus est né d’un désir : évoquer ce dont on n’ose parler et ce qui nous laisse sans voix. Nos créations explorent les zones troubles de notre humanité. Les écritures qui nous interpellent sont contemporaines, nourries d’une quête de sens et d’identité. Le corps est au cœur de notre démarche d'écriture scénique. Il évoque nos blessures, nos désirs et nos incertitudes. Ce qui nous fascine, c’est le contraste entre le réel brut et une forme théâtrale poétique. Nous explorons le rituel de la représentation pour que l'expérience théâtrale soit en écho avec les questionnements qui nous animent. Pour ce faire, nous jouons sur la frontière entre réel et fiction, à travers la prise de parole sur scène par des témoignages, ou en invitant les spectateurs hors des murs du théâtre, "in situ", dans des lieux urbains signifiants.
Nous travaillons présentement à la création d'un projet in situ intitulé Somnambules, inspirée des Enfants terribles de Cocteau, de l'enfance de Carl Jung et de l'univers de la photographe Cindy Sherman. Nous développons également un projet avec des complices issus de la francophonie, حمّام  / "eaux chaudes" suite à notre participation à une pépinière de la CITF à Marrakech.
La rencontre est pour nous un catalyseur. Nous sommes avides de découvrir des dramaturgies d'ailleurs et de provoquer des collaborations avec des artistes qui nous permettent d'enrichir le regard que nous posons sur le monde.
Si les oiseaux (Photo Max Côté)
Geneviève L. Blais, directrice artistique et générale
gblais@acorpsperdus.com / +1.514.271.4420 / www.acorpsperdus.com 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire